Les actions envisagées par le Comité Saint Louis sont et seront menées, autant que faire se peut, en concertation avec l'association des commerçants de l’Ile Saint-Louis et avec l'association « Défense du site Notre Dame et de ses environs », tout en tenant compte des réflexions qui pourraient émaner du Conseil de quartier.

     FERMETURE OFFICIELLE DE LA POSTE DE L'ILE SAINT LOUIS

• Le 24 avril dernier, la réunion du Conseil de Quartier Les Iles faisait salle comble! Et pour cause : Christophe Girard, maire du IVe, avait annoncé sa venue en personne pour "s'exprimer sur le sujet de la Poste". Il tint parole, arriva en force avec son indéfectible arrière-garde, et accompagné de Patrick Bloche (député de la 7ème circonscription), et Nicolas Bonnet (président de la Commission départementale de présence postale territoriale –CDPPT- et élu du 12ème).

         Le décor ainsi monté, il restait à jouer la parodie de démocratie dont nous sommes malheureusement coutumiers. C'est ainsi que Monsieur Girard invita les participants à se prononcer en faveur ou non de la fermeture de la poste de l'Ile Saint Louis. Oui, il a osé! On peut traduire ainsi sa démarche :"Répondez à la question, mes chers administrés…: Préférez vous être riches et en bonne santé ou pauvres et malades ?" Vous devinez l'issue d'un tel scrutin. Le fait est relaté dans le compte rendu officiel du Conseil de Quartier : "M. Christophe Girard assure qu'il portera le message des habitants auprès de la Poste."

 

• Lundi 4 septembre, réunion de rentrée du Conseil de Quartier : la poste revient au devant de la scène. Deux intervenants ont été conviés pour présenter au public avec le plus grand calme les fermetures inéluctables de nombreux bureaux de postes, power point et statistiques à l’appui. En pratique, les dés sont jetés, la fermeture de notre bureau de l'Ile Saint Louis aura lieu le 1er novembre ! Cela ne s'invente pas… La mairie estime sans doute qu'un mort de plus passera inaperçu le jour dédié à les fêter.

Trêve de plaisanterie. L'annonce officielle est faite : l'Ile Saint Louis dépendra désormais de la poste du Chatelet. Un point relais sera assuré dès le 23 octobre prochain par un commerçant du quartier qui s'est porté volontaire.

         Cela tombe bien! Le commerçant en question est présent dans la salle! Il explique être venu aux nouvelles, car fort embarrassé de n'avoir reçu aucune réponse depuis des mois, ni de la Poste, ni de la mairie. Ainsi Monsieur YIP, buraliste de la rue des Deux Ponts, fort content d'être informé que sa candidature était enfin retenue, qu'il allait enfin pouvoir lancer les travaux nécessaires, fut intronisé sur le champ. Un joli moment de divertissement !

         En pratique, le point relais de Monsieur Yip devrait permettre de gérer les plis recommandés, d'acheter des timbres, d'expédier des colis, à condition qu'ils ne soient ni trop lourds, ni trop encombrants (aucune norme communiquée). Photocopie et scan devraient être possibles…

         Monsieur YIP nous prie d'être indulgents pour ses premiers pas…

         Malgré sa bonne volonté, Monsieur YIP ne peut tenir lieu de conseiller financier… De plus, les dimensions restreintes de son local risquent fort d'être parfois (!) insuffisantes…  Il faudra alors aller à la poste du Chatelet, elle n'est qu'à 1,4 km! Quel que soit votre âge, quelles que soient vos handicaps. Vous en profiterez pour transporter vos paquets trop encombrants, ou trop lourds.

Mais où se trouve-t-elle au juste cette poste du Chatelet?

 

L'accouchement laborieux de ces mauvaises nouvelles a empiété inutilement sur le temps imparti aux autres questions du quartier. Nous suggérons à la mairie un peu de simplicité: distribuer une fiche informative récapitulant les adresses et les horaires des divers bureaux de poste à "proximité", leurs compétences respectives, sans oublier d'y inclure le bureau de la rue du Cardinal Lemoine, le plus proche !

 

Un détail encore: le local de la Poste de l'Ile est géré par Paris-Habitat. Cachée derrière quelques écrans, la Mairie est là! CQFD

RUE POULLETIER - Où allons nous ?

 

La mairie persiste à prendre l'Ile Saint-Louis pour cible. Son but évident est d'y installer la piétonisation, et notre situation insulaire nous rend vulnérables. Si elle parvient à ses fins, elle signera l'arrêt de mort de l'Ile Saint-Louis et s'imposera à ce titre dans l'histoire.

L'attaque est détournée cette fois : elle impose contre toute logique d'inverser le sens de circulation de la rue Poulletier.

Une décision qui peut paraître dérisoire. Elle ne l'est pas.

La rue Poulletier est la rue qui abrite l'école maternelle et l'annexe de l'école élémentaire de la rue Saint-Louis en l'île. L'inversion du sens de circulation a été évoquée au Conseil de Quartier et rejetée par un vote unanime. Au mépris de cet avis, la mairie du 4ème impose cette mesure en invoquant des raisons sécuritaires, fallacieuses et injustifiées, comme elle l'a fait pour interdire des places de stationnement. Un seul parent d'élève serait à l'origine de cette revendication. La plupart des autres parents interrogés ne sont même pas au courant…

En quoi l'inversion du passage des automobiles protégerait-elle les enfants qui fréquentent ces écoles ? Pourquoi ces mesures de sécurité deviendraient elles tout à coup impérieuses, alors même qu'il ne s'est jamais produit aucun accident ? Et pour cause : dans le sens adopté jusqu'alors, les voitures sont obligées de rouler au pas devant les écoles, voire de s'arrêter, dans la mesure où il leur faut respecter la priorité des véhicules venant du quai d'Anjou. En revanche, c'est oublier qu'un risque bien réel pourrait surgir de la rupture des habitudes, le phénomène est courant. Or, un accident viendrait à point pour justifier de piétonniser la rue…

En outre, un certain nombre de parents ont plusieurs enfants d'âges différents. Les uns vont à l'école de la rue Saint-Louis, d'autres vont rue Poulletier… Le trajet direct (et donc le plus rapide et le moins polluant) pour déposer ces enfants, n'est certes pas d'inverser le sens de la rue Poulletier !

Ce n'est pas tout ! Une autre menace se profile… Mme Hidalgo suggère (donc impose) de mettre en place des "rues aux enfants", c'est à dire des rues piétonnes (excepté pour vélos, trottinettes, rollers, roues électriques, quel que soit le sens). Les enfants pourront y circuler dans un espace végétalisé où tout leur serait permis. Or un tel projet vise la rue Poulletier… Il vient même d'être soumis au budget participatif de la mairie du 4ème ! Les riverains ne sont pas enthousiastes (et on peut les comprendre), et les parents ne sont pas tous d'accord…

Que faire devant ces manœuvres imbues d'un pouvoir absolu?

Rencontrer le maire du 4ème ? Le Comité Saint Louis s'y emploie, avec peu d'espoir de trouver la moindre écoute.

Saisir directement le médiateur ? C'est probablement la seule marge d'action, même si elle est faible (nous l'avons expérimenté avec le problème du stationnement).

Habitants et amoureux de l'Ile Saint-Louis, diffusez ces informations, discutez-les, et si vous êtes d'accord, encouragez l'action du Comité. Ne laissons pas la mairie dérouler un tapis rouge au tourisme de masse au détriment des "véritables" habitants l'île Saint-Louis, ceux-là même qui, au fil des ans, l'ont façonnée telle que vous l'aimez.

LA SUPPRESSION DU STATIONNEMENT. 

En novembre 2015, l'annonce brutale de la suppression de 80% des places de  stationnement dans notre quartier a provoqué une levée de boucliers et le lancement immédiat d'une pétition réclamant une concertation préalable des habitants avant toute prise de décision.

 

 

Janvier 2016Une réunion publique fut enfin organisée le 28 janvier par la mairie du 4ème. Son déroulement fut jugé scandaleux à la quasi-unanimité des habitants qui étaient présents. Un compte-rendu de cette réunion est sur ce site (La question brûlante du stationnement, réunion publique du 28 janvier 2016), ainsi que sur le site de l'Indépendant du 4ème.

Selon le mot en vogue, l'apaisement était loin d'être obtenu ! Christophe Girard s'est alors tourné vers l'issue "médiation", satisfaisant ainsi en partie les 850 signataires de la pétition. Le médiateur de la Ville de Paris, Eric Ferrand, a reçu toutes les parties concernées (riverains, commerçants, élus, etc.). Pour sa part, le Comité Saint Louis a consigné des propositions, ainsi qu'un état des lieux, dans un dossier disponible sur ce site (Présentation au médiateur).

 

Juillet 2016 : Un résumé de l'état de la question à ce jour est disponible sous le titre: "Où en sommes nous au 8ème mois de conflit ?"  Vous y comprendrez peut-être mieux la manœuvre surprenante dont la mairie a usé pour tenter de parvenir à ses fins sans tenir compte de l'avis de ses administrés. 

 

Septembre 2016 : "Prêts à tout ?" Au vue de la décision de la fermeture des berges malgré un avis défavorable de la commission d'enquête publique, peut-on imaginer qu'il soit tenu  compte d'un éventuel rapport défavorable de la part du médiateur ?

Réponse début Octobre, date à laquelle la publication du rapport vient d'être reportée.

 

Novembre 2016 : Le médiateur, Monsieur Eric Ferrand, a présenté son rapport le

8 novembre 2016 à la mairie du 4ème devant le Conseil de Quartier les Iles.

Le rapport et les plans proposés sont en téléchargement ci dessous.

PRESENTATION AU MEDIATEUR
Présentation Mediateur.pdf
Document Adobe Acrobat [21.6 MB]
RAPPORT DU MEDIATEUR
Présentation du 8 Novembre 2016
Rapport du médiateur de la ville de Pari[...]
Document Adobe Acrobat [8.9 MB]
PLAN DE STATIONNEMENT DU MEDIATEUR
Médiateur PM - Plan de l'île Saint Louis[...]
Image JPG [3.4 MB]

LES CADENAS. Comme vous avez pu le constater, le problème des cadenas semble avoir enfin trouvé une solution ! Mais, pendant les quatre années où nos mises en garde ont été ignorées, quelques 38 tonnes de ferrailles d’amour ont eu le temps de faire des dégâts… Nous en connaîtrons le coût lorsque la mairie acceptera de communiquer le montant de la réfection !

LE BRUIT. Si les nuisances sonores du BatoStar installé au pied du pont Marie ont cessé pour le moment, il n’en est pas de même pour les résidents des quais, importunés aux beaux jours par les "concerts" improvisés sur les voies sur berges. Malheureusement, ces nuisances risquent fort d'augmenter après la fermeture de la voie Georges Pompidou, programmée lors de la rentrée 2016.

 

L'ECLAIRAGE. Les splendides lampadaires des quais restent dans un état inadmissible en dépit des demandes réitérées par le Conseil de Quartier auprès du maire du 4ème arrondissement depuis 2012. Un vague dépoussiérage vient d’avoir lieu après trois ans d’attente mais pas de nettoyage ni de remise en état. C’est donc à nous d’intervenir !

LES RATS. La prolifération des rats devient inquiétante et participe de l’insalubrité de nos rues. Or la lutte contre les rats commence par une bonne gestion des poubelles… Encore une réclamation qui ne trouve aucun écho auprès de la mairie et qu’il nous appartient de prendre en main.

LA PROPRETE. La propreté des rues, des quais, et des voies sur berge reste une préoccupation majeure et récurrente du Conseil de Quartier et de sa présidente Colette Guez. Il ne s’agit plus seulement de s’indigner contre les déjections canines ! Depuis plusieurs années, le projet d’installation de sanisettes publiques est bloqué par les Bâtiments de France ; quelques essais de sanisettes (au demeurant bien malodorantes) installées ces dernières années en période estivale au niveau du quai d’Orléans, n’ont pas fait leur preuve !

Ets-ce un premier "cygne" des efforts de la ville de Paris pour la propreté de l'île ?

© Ile saint Louis - Descente à bateaux.

 

RECENSEMENT

DES NATIFS DE L'ILE.

Celui ou celle qui aura cumulé le plus grand nombre d'années passées dans notre île sera nommé(e) doyen(ne) au cours d'une fête organisée par le Comité et gagnera un flacon de parfum "Ile Saint-Louis"

Contactez nous !

Tweets de RL Ile Saint Louis @RLIleSaintLouis

      EXCLUSIVITE

..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT ..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité Ile Saint Louis