RUE POULLETIER… où allons-nous?

La mairie persiste à prendre l'Ile Saint-Louis pour cible. Son but évident est d'y installer la piétonisation, et notre situation insulaire nous rend vulnérables. Si elle parvient à ses fins, elle signera l'arrêt de mort de l'Ile Saint-Louis et s'imposera à ce titre dans l'histoire.

L'attaque est détournée cette fois : elle impose contre toute logique d'inverser le sens de circulation de la rue Poulletier.

Une décision qui peut paraître dérisoire. Elle ne l'est pas.

La rue Poulletier est la rue qui abrite l'école maternelle et l'annexe de l'école élémentaire de la rue Saint-Louis en l'île. L'inversion du sens de circulation a été évoquée au Conseil de Quartier et rejetée par un vote unanime. Au mépris de cet avis, la mairie du 4ème impose cette mesure en invoquant des raisons sécuritaires, fallacieuses et injustifiées, comme elle l'a fait pour interdire des places de stationnement. Un seul parent d'élève serait à l'origine de cette revendication. La plupart des autres parents interrogés ne sont même pas au courant…

En quoi l'inversion du passage des automobiles protégerait-elle les enfants qui fréquentent ces écoles ? Pourquoi ces mesures de sécurité deviendraient elles tout à coup impérieuses, alors même qu'il ne s'est jamais produit aucun accident ? Et pour cause : dans le sens adopté jusqu'alors, les voitures sont obligées de rouler au pas devant les écoles, voire de s'arrêter, dans la mesure où il leur faut respecter la priorité des véhicules venant du quai d'Anjou. En revanche, c'est oublier qu'un risque bien réel pourrait surgir de la rupture des habitudes, le phénomène est courant. Or, un accident viendrait à point pour justifier de piétonniser la rue…

En outre, un certain nombre de parents ont plusieurs enfants d'âges différents. Les uns vont à l'école de la rue Saint-Louis, d'autres vont rue Poulletier… Le trajet direct (et donc le plus rapide et le moins polluant) pour déposer ces enfants, n'est certes pas d'inverser le sens de la rue Poulletier !

Ce n'est pas tout ! Une autre menace se profile… Mme Hidalgo suggère (donc impose) de mettre en place des "rues aux enfants", c'est à dire des rues piétonnes (excepté pour vélos, trottinettes, rollers, roues électriques, quel que soit le sens). Les enfants pourront y circuler dans un espace végétalisé où tout leur serait permis. Or un tel projet vise la rue Poulletier… Il vient même d'être soumis au budget participatif de la mairie du 4ème ! Les riverains ne sont pas enthousiastes (et on peut les comprendre), et les parents ne sont pas tous d'accord…

Que faire devant ces manœuvres imbues d'un pouvoir absolu?

Rencontrer le maire du 4ème ? Le Comité Saint Louis s'y emploie, avec peu d'espoir de trouver la moindre écoute.

Saisir directement le médiateur ? C'est probablement la seule marge d'action, même si elle est faible (nous l'avons expérimenté avec le problème du stationnement).

Habitants et amoureux de l'Ile Saint-Louis, diffusez ces informations, discutez-les, et si vous êtes d'accord, encouragez l'action du Comité. Ne laissons pas la mairie dérouler un tapis rouge au tourisme de masse au détriment des "véritables" habitants l'île Saint-Louis, ceux-là même qui, au fil des ans, l'ont façonnée telle que vous l'aimez.

 

 

RECENSEMENT

DES NATIFS DE L'ILE.

Celui ou celle qui aura cumulé le plus grand nombre d'années passées dans notre île sera nommé(e) doyen(ne) au cours d'une fête organisée par le Comité et gagnera un flacon de parfum "Ile Saint-Louis"

Contactez nous !

Tweets de RL Ile Saint Louis @RLIleSaintLouis

      EXCLUSIVITE

..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT ..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité Ile Saint Louis