STATIONNEMENT DANS L'ILE

LA QUESTION BRULANTE DU STATIONNEMENT,

REUNION PUBLIQUE DU 28 JANVIER 2016.

 

Jeudi 28 Janvier 2016, la réunion publique qui s'est déroulée à la mairie du 4ème a été houleuse, mais sans débordement contrairement aux jugements de Monsieur le Maire, Christophe Girard qui n'était pas très à l'aise pour animer cette réunion. Une réunion dont le résumé était déjà imprimé dans le Journal du Centre Ville #39, avant même qu'elle n'ait eu lieu!

 

Dans la Salle des Mariages, de grands plans étudiés de longue date, nous accueillaient, pour nous faire comprendre que l'étude qui avait été menée était terminée. Les représentants de la mairie, de la préfecture de police et des pompiers de Paris nous ont très longuement exposé les changements qui allaient intervenir dans notre vie de résidents insulaires. Vous l'avez compris, il fallait retarder le moment de laisser la parole aux habitants concernés, et conclure au plus vite!

 

En effet, la Mairie de Paris a bel et bien envisagé de longue date la suppression quasi totale du stationnement dans l'Ile saint Louis ! Se réfugiant derrière son élection démocratique, convaincue d'être détentrice du pouvoir et de la connaissance de "ce qui est bon pour le peuple", point besoin de concertation ! On peut s'interroger dans ce cas, sur la fameuse "démocratie participative" que prônent les discours émanant de cette Mairie. "Exprimez-vous et taisez vous" : cela s'appelle une injonction contradictoire ! Source de bien des troubles de notre société…

 

Pour résumé la démarche, la Mairie de Paris a décidé, que l'ensemble du centre de Paris devait passer en zone 30 (ou 20 km/h dite "zone de rencontre"). La circulation des vélos à contre sens des voies de circulation des voitures sera autorisée. En découlent les mesures suivantes :

- Création d'un espace dédié sur la chaussée qui, réduisant l'espace de circulation des voitures, supprimera le stationnement. Nous passerons ainsi de 270 places de stationnement payant à tout au plus 80 petites voitures. Les 2 roues conservant un peu de répit avec quelques aménagements en attendant leur tour si cette majorité est réélue dans 4 ans.

- Vient en complément le souhait de laisser aux pompiers de Paris un espace de 4 mètres

pour faire circuler et déployer des moyens de secours surdimensionnés.

Les autorités s'appuient alors sur l'arrêté du 31 janvier 1986 relatif aux accès pompiers mais qui ne concerne en fait que les dépôts de permis de construire postérieurs au 1er Octobre 2015 ! Les matériels des pompiers ne s'adaptent pas aux particularités de notre quartier historique, mais nous devons adapter notre vie au passage hypothétique de leurs engins. A noter que leurs échelles ne permettent pas d'accéder aux bâtiments situés dans les cours intérieures... vous pouvez rôtir tranquille...

- Voté également un budget de 400.000 euros pour des panneaux signalisation et un marquage au sol démesurés qui, n'en doutons pas, recevront l'agrément des Bâtiments de France ; et que nous ne pourrons pas considérer comme pollution visuelle...

 

Au cours de cette réunion, le temps accordé aux "véritables" questions a été très limité.

Notons que Monsieur Girard s'est éclipsé pendant quasiment tout le temps de ces questions!

Une femme âgée a eu du mal à faire entendre ses difficultés pour marcher, un commerçant a souligné les prix exorbitants pratiqués par les parkings proches, un père de famille a exposé les problèmes qu'il allait rencontrer pour emmener ses enfants en bas âge, un médecin a démontré la nécessité de pouvoir prendre sa voiture dans les délais très brefs, jour et nuit…

Ces arguments ne relèvent sans doute pas de la sécurité selon les lois municipales en vigueur…

Aucune réponse n'a été apportée, aucune solution n'a été proposée.

 

Pourtant, ce n'est pas le moment de nous avouer vaincus. S'il faut nous battre pour que notre village continue d'exister, devenons, s'il le faut, d'irréductibles Ludovisiens!

 

Si nous ne nous battons pas, notre île sera vidé de ses habitants par une municipalité qui préfère la transformer en grand hôtel AirB&B (en acceptant de collecter des taxes de séjour sur une activité illégale), avec visite du musée sur pistes cyclables. Les commerces de proximité deviendront des boutiques à souvenirs pour touristes à valises à roulettes…

La lutte sera difficile, mais d'autres, tels les bonnets rouges bretons, ont fait reculer le gouvernement pour le bénéfice de tous. Il va falloir résister et tous les moyens légaux seront justifiés, de l'action collective à l'action judiciaire.

Rassemblons-nous au sein du Comité saint Louis pour organiser la fronde.

 

 

 

Stationnement, où en sommes nous au 8ème mois de conflit ?

 

Résumons! En marge de la réunion du Conseil de Quartier des Iles du 17 novembre dernier, sa présidente Madame Guez, était informée du projet de supprimer la quasi totalité des places de stationnement dans l'île saint Louis et la partie orientale de l'île de la Cité…

Où? Quand? Comment? Pourquoi? Il fut impossible d'obtenir de plus amples informations…

 

Après bien des tergiversations, une réunion publique d'information fut annoncée pour le 10 décembre, puis repoussée au 28 janvier, non plus à l'école de la rue Saint-Louis en l'île comme prévu, mais à la mairie du 4ème. Au total, beaucoup de cafouillage ! Un compte-rendu de cette "prestation" est accessible sur ce site (La question brûlante du stationnement, réunion publique du 28 janvier 2016). Nos questions n'ont pas trouvé de réponse à cette occasion et les commentaires, de toute part, furent sévères.

 

Il convient de dénoncer ici la manœuvre "maligne" de la Mairie : celle d'avoir réussi à faire voter la "Zone 30" par le conseil de quartier, par le conseil d'arrondissement et par le conseil de Paris, sans la moindre opposition !

En effet, qui songerait à contester une limitation à 30 Km/h qui existe de facto ?

Et pourtant…

 

Zone 30 implique circulation des vélos à double sens,

Circulation des vélos à double sens signifie rétrécissement de l'espace de circulation,

Rétrécissement de l'espace de circulation signifie non respect de l'espace dédié aux pompiers

                  et donc atteinte à la SECURITE !

 

Voilà pourquoi votre fille est muette et qu'il faut interdire le stationnement des voitures!

 

Si vous ne comprenez pas d'emblée la manœuvre, c'est bon signe. Signe qu'il vous reste peut-être un brin de bon sens… Rien ne vous interdit cependant d'endosser le rôle de simplet qui nous est assigné.

 

 

Où en sommes-nous en ce mois de juillet 2016, au 8ème mois de désaccord, sinon de conflit, avec la mairie? Face à la détermination des habitants et des commerçants, la Mairie a fait appel au médiateur de la Ville de Paris, Monsieur Eric FERRAND. Ce dernier a accepté de rencontrer le Comité saint Louis, ainsi que la plupart des protagonistes de cette affaire (commerçants, responsables locaux, conseil de quartier, directeurs des écoles, élus de l'opposition …). Le Comité saint Louis lui a remis des propositions, ainsi qu'un "état des lieux" (voir : Présentation au médiateur), dont il dit s'être servi comme outil de travail.

 

Le médiateur a maintenant terminé ses "consultations" et ses conclusions ne sauraient tarder…

Nous en avons eu confirmation ces derniers jours dans le message qu'il a adressé au Comité saint Louis :

"Le rapport (du médiateur) sera remis après les congés d’été, début septembre, à Monsieur GIRARD, Maire du 4ème arrondissement, qui le diffusera lui même aux parties prenantes à ce dossier selon les modalités qu’il souhaitera."

 

Souhaitons n'être pas revenus à la case "départ"…

 

 

ENFIN LE RAPPORT DU MEDIATEUR !

 

 

 

RECENSEMENT

DES NATIFS DE L'ILE.

Celui ou celle qui aura cumulé le plus grand nombre d'années passées dans notre île sera nommé(e) doyen(ne) au cours d'une fête organisée par le Comité et gagnera un flacon de parfum "Ile Saint-Louis"

Contactez nous !

Tweets de RL Ile Saint Louis @RLIleSaintLouis

      EXCLUSIVITE

..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT ..... UN MANUSCRIT A LIRE ABSOLUMENT
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité Ile Saint Louis